21 décembre 2007

Double variété sur carnet d'usage courant

Il est intéressant à plus d'un titre ce carnet Dallay n°437.


Il s'agit du seul carnet ouvert et gommé au type BRIAT. Il comprend 10 vignettes dentelées sur trois côtés et non pas quatre comme les carnets fermés.

Il a été imprimé en cinq tirages allant du 20 novembre 1989 au 06 novembre 1990, soit près d'un année. Toutefois seulement 35 dates ont été recensées, ce qui est peu pour un carnet d'usage courant. Le modèle de couverture est celui qui sera repris pour le premier carnet autocollant ouvert à 2,30 découpe droite dont le tirage a commencé le 27 décembre 1989.


Malgré une durée de vie relativement courte, il a trouvé le moyen de se faire remarquer.

Tout d'abord par une belle impression défectueuse dégradée.


mais plus discret mais néanmoins digne d'attention, un massicotage à cheval montrant une perforation en moins sur le haut de toute la premère bande de timbres.

Un décalage de la découpe de quelques millimètres vers le haut.

Cela amène deux questions ? Cette variété de coupe est elle fréquente ? Quel type de peigne a utilisé l'imprimerie nationale, omettant volontairement une perforation au niveau du massicotage ?

MISE A JOUR DU 09.01.08 : Franc. K donne les infos suivantes :

La dentelure sur 3 cotés des timbres résulte du choix de l'usine de supprimer, toutes les 2 hauteurs de timbres, les dentelures horizontales.
Cette suppression est totale, sans "rétablissement" de la dentelure sous les lignes de dentelure verticale.
Cette disposition préfigure ce qui est réalisé dès déc. 89 (sur la première fabrication) pour tous les carnets de TVP autocollants imprimés sur RGR 2 puisque c'est la prédécoupe horizontale qui est supprimée toutes les 2 rangées de timbres.
La "raison" est sans doute la mauvaise tolérance de précision lors du massicotage des feuilles-meres en sortie de RGR puis ensuite des paquets de carnets après la mise en liasses.
Le massicot serait trop souvent tombé à coté de la rangée horizontale de dents ou de prédécoupes si elles avaient été conservées.

1 commentaire:

Dominique Stéphan a dit…

Bonjour,

La TD6-4 était à l'époque équipé d'un perforateur rotatif ou d'un peigne, il s'agit dans ce cas du perforateur rotatif (APS ?), similaire à ceux utilisés sur RGR.