06 février 2009

Rare variété sur Lettre (mise à jour 06.02.09)



Encore une lettre hors du commun qui malgré qu'elle me soit adressée n'est pas un pli philatélique.

Sa rareté est constituée par la présence d'un 2,00 Luquet violet sans barre phosphorescente. Bien évidemment, ce timbre est rare dans cet état lorsqu'il est issu de feuille et non du bloc "Les couleurs de Marianne en Euros" de 2002.



Que je vous conte l'histoire de cette lettre hors du commun.

En janvier 2004, je me rends aux Deux Alpes (Isère), pour une semaine de ski. Lors du premier contrôle qui me conduit par le train vers Grenoble, je m'aperçois que j'ai oublié d'emporter ma carte justifiant la réduction de mon billet.
Dès mon arrivée, je demande à ma fille de me l'adresser en recommandé au plus tôt. Considérant les difficultés possibles durant l'hiver d'acheminement du courrier jusqu'à la station, je demande que la lettre me soit adressée en Poste Restante et non pas à l'adresse de l'appartement, afin qu'elle me soit retournée si elle parvenait aux 2 Alpes après mon départ.

72 heures plus tard, je récupère mon courrier au bureau de Poste principal. La guichetière appose un TVP Luquet RF (taxe de poste restante) et son cachet oblitérant à la date du jour.

Comme tout philatéliste, je mets de côté ce pli recommandé en poste restante, qui est déjà intéressant tel quel. Ce n'est que plusieurs jours après mon retour à Noailles, que je m'aperçois que le 2,00 euro Luquet ne présente aucune barre phosphorescente.


Hélas, par manque de temps, je ne puis me rendre au bureau de Noailles avant plusieurs jours. Malgré la gentillesse du personnel qui m'autorise à passer les feuilles en stock aux UV, je ne retrouve aucun timbre neuf présentant cette variété.




Alors s'agit-il réellement d'un timbre de feuille ? Et bien oui. Plusieurs caractéristiques permettent de le déterminer. Tout d'abord, une teinte violet foncé, plus soutenue que sur son jumeau issu du bloc. Ensuite, un léger décentrage qui se retrouve sur les timbres neufs issus de feuille présentant la variété sans pho. Enfin, un minuscule éclat d'encre pho projeté sur le sigle €. A noter également que le guichet n'a pas égrené de blocs pour la vente au détail.



Cette variété sur lettre serait actuellement connue à deux ou trois exemplaires. Gageons que sur recommandé en poste restante, elle s'avêre être unique.



Il s'agit donc bel et bien d'un pli nature malgré ses airs de pli philatélique. Une étourderie qui au final rapporte gros. (Le 2,00 € Luquet est coté 1400 € tenant à normal et 850 € seul. Il n'est toujours pas coté sur lettre). Bien évidemment, l'enveloppe sera soumise à l'expertise de Pascal Marziano.

MISE A JOUR DU 06.02.2009

Bingo ! Encore une expertise qui pour quelques euros propulse une lettre moderne au panthéon de la Philatélie. Un pli qui sans un examen attentif serait resté anonyme.



De la nécessité de ne négliger aucun des courriers que l'on reçoit car ils peuvent dissimuler de vraies raretés.


2 commentaires:

magos a dit…

bonjour ;;;
Votre article m'a décidé a voir les carnets Marianne de luquet, j'ai un carnet dallay CA473 in 8 timbres sans phosph.tenant a 2 timbres 1 bande à GAUCHE,non à droite,repertorié par DALLAY!il est daté du 15.10.99 avec un repère rouge au bas à coté du 1.Que pensez-vous de cette pièce,peut-on dire que sa cote est de 500 eur .Au passage,bravo pour votre site très interessant.Bien cordialement,marc derderian (magos)

Vervelle a dit…

Bonjour

Vous n'avez pas laissé votre adresse mail que je puisse vous répondre.