28 novembre 2008

Voyage d'une lettre

Le 19 août 1991, monsieur L. se rend au bureau de poste de Donville les Bains (50). Il appose trois timbres à 1,00 franc Briat et une vignette à 0,40 sur son enveloppe (tarif pour l'étranger) et l'adresse à NARWICK, sans précision du pays destinataire.



La lettre parvient le 31 août 1991 à NARVIK en Norvège.

A cet endroit, sont apposés les timbres humides : INCOMPLETE ADDRESS en encadré (adresse incomplète) et UNDELIVERED FOR REASON STATED - RETURN TO SENDER sur deux lignes. (non distribué pour la raison indiquée - retour à l'envoyeur)

Un agent de la poste Norvégienne inscrit la mention FRANKRIKE-FRANCE et engage le réacheminement du courrier vers la France.

Un probable contrôle dans le circuit postal va réorienter cette lettre vers la Grande Bretagne. Le mot UNDELIVERED est annulé au stylo bille et entouré de rouge au crayon gras tout comme les mentions FRANKRIKE et FRANCE.

L'adresse est modifiée par la mention GB - NORWICH et le courrier expédié vers l'Angleterre.


Il arrive dans le comté de NORFOLK le 04 septembre 1991. L'adresse étant jugée incomplète et incertaine, les postes Britanniques apposent une étiquette d' UNDELIVERABLE ITEM (article indélivrable) et retournent l'enveloppe à l'expéditeur après avoir apposé le cachet du service clientèle (CUSTOMER CARE) de NORWICH.


J'ignore s'il s'agit d'une lettre nature ou d'un pli philatélique. Elle a le mérite de montrer le sérieux de la poste Norvégienne qui au lieu de retourner directement le pli à son destinataire en France, l'a acheminé vers l'Angleterre en supposant une mauvaise orthographe de la commune de destination. L'adresse située rue Winston Churchill est probablement à l'origine de la réorientation du courrier. So british !

Commentaire : Bruno émet l'hypothèse que la lettre soit adressée à WARWICK à l'origine. Une mauvaise calligraphie donne une fausse direction au départ de France. Effectivement, cela pourrait être la solution. Alors faute volontaire ou indépendante de la volonté de monsieur L. ?

1 commentaire:

Briard a dit…

Si la destination était Warwick au Royaume-Uni, alors 2f50 eurent suffis à affranchir la lettre, non ?

Justement, le 19/8/91 est un 1er jour de changement de tarif.icen