05 janvier 2008

Le 3,80 Rose de la Marianne de Briat

Huit tirages s'étalant du 20 février 1990 au 28 juin 1991 ayant usé deux viroles installées successivement sur les TD6 - 5,6,7 et 8.
Un non dentelé officiel issu de feuilles du 27 février 1990 et une surcharge Saint Pierre et Miquelon apposée sur feuilles du 26.02.90. Voilà la carte d'identité du 3,80 rose posée.

Commençons la présentation par le non dentelé en bord de feuille :

Passons ensuite à l'épreuve de luxe de métropole,

puis à celle de Saint Pierre et Miquelon.

L'épreuve collective en noir offerte par le service philatélique à ses abonnés (Dominique me fait justement remarquer qu'il s'agissait içi du 3,80 bleu sorti en 96):

La gravure collective en noir, signée par Louis Briat
Continuons par quelques variétés. Un coin daté montrant un timbre plus petit .Fréquent sur la Marianne de Briat, la dernière dentelure des timbres de la dixième rangée n'a qu'une demi hauteur.
Une paire montrant un sans bande de pho tenant à normal

Une bande avec impression défectueuse.
Sympa à retrouver sur lettre du 28 mars 1991 de Colombes (92)
Un coin daté du 7 mars 1990 montrant une griffe case 86. (verticale dans l'oeil à gauche)

La même sur lettres du 07.12.90 et du 11.02.91 et un fragment du 29.06.90 toutes de Paris

Une autre griffe constante case 42 dans une bande de trois (verticale tombant de la cocarde)

mais également sur lettres du 26.6.90 et 4.?.90 de Paris également.

Dernier élément, à quoi pouvait il servir ce timbre à 3,80 francs. A l'envoi des lettres du second échelon de poids ou de l'écopli du troisième échelon de poids avant le 19 août 1991, date de changement de tarif.
A vos loupes.....

2 commentaires:

Dominique Stéphan a dit…

Bonjour,

Le souvenir réservataire et la gravure (en noir) concernent en fait le 3,80 bleu !

Yves a dit…

bonjour
concernant la griffe a l oeil gauche j ai une paire avec griffe a l oeil droit mais je ne connais pas le tirage